Droit de divorce des femmes

Les lois de la Révolution : la femme a le même droit à l’héritage que les enfants de sexe. Loi autorisant le divorce, aux mêmes conditions qu’en 1804. Olympe de Gouges rédige la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. La loi permet le divorce par consentement mutuel. Le mariage est indissoluble ; le divorce et même la séparation de . Les divorces entraînent souvent une disparité de niveaux de vie entre les ex-époux. Notamment, par exemple, quand la femme ne travaillait pas. FEMME – Le novembre 197 Simone Veil monte à la tribune de l’A emblée nationale pour défendre une loi historique, la légalisation de . Chronologie 18Le Code civil napoléonien efface les quelques dispositions prises en 17sur le droit au divorce et restaure l’incapacité . La loi du juillet 19a autorisé les femmes mariées à travailler sans.

Ordonnance accordant le droit de vote et d’éligibilité aux femmes. Loi relative au divorce : protection du conjoint victime de violence.